La découverte

                                                                 Statue aztèque

Les origines de cette substance tant convoitée depuis plusieurs siècles voir millénaires, entrainant même chez certains individus une dépendance, et que nous connaissons sous le nom de chocolat remonte a la préhistoire du nouveau monde, a l’univers des Aztèques et des Mayas qui l’appelaient "xocoatl".

En 1492, lors de son retour d'Amérique, Christophe Colomb qui avait découvert la présence des fèves de cacao chez ces civilisations, voulut les ramener en Espagne, mais les jeta finalement par dessus bord, sans se rendre compte de leur valeur.

Portrait de Christophe Colomb

Portrait d'Hernàn Cortès

 

 

 

 

     Portrait de Christophe colomb à gauche et de Hernàn Cortès à droite.

 

Ce n'est qu'en 1519, lorsque Hernàn Cortès, se rendit à son tour en Amérique, que l'on découvrit réellement la fève de cacao.

 Hernàn Cortès était décidé à faire fortune avec le cacao. Les conquistadors espagnols ont également utilisé les fèves de cacao comme monnaie, pour le commerce des esclaves et dans la vie quotidienne.

Les Espagnols étaient à l'origine uniquement intéressés par la valeur économique du cacao et c'est à cette période qu' ils découvrirent le chocolat.

Les premiers avis jugèrent le chocolat "horrible" et les rituels qui y était associés "hérétiques".

Ce n' est qu'après des décennies que les conquistadors comprirent les valeurs nutritive et médicinales du cacao et du chocolat.

Les espagnols ont exploités au maximum les plantations de cacao et monopolisé le marché du cacao en essayant d'en garder le secret.

Il existe de nombreuses légendes, qui montrent l'importance que portaient les civilisations Indiennes au chocolat. En effet, d’après une légende Aztèque, le dieu Quetzalcóatl offrit aux hommes du chocolat, nourriture jusqu’alors réservée exclusivement aux Dieux. On lui attribuait des vertus pour le moins bienfaitrices.

 Le chocolat aurait aussi des vertus aphrodisiaques. Il était préparé avec des épices ce qui aurait un pouvoir excitant.

 C’est donc à ces anciennes civilisations établies au cœur de l’Amérique centrale que l’on doit la culture de l’arbuste qui permet de produire le chocolat. Les fèves étaient à l’époque utilisée comme monnaie d’échange ou comme composants d'une boisson sacrée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×